Comment écrire un discours en 5 minutes

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment écrire un discours en 5 minutes, quand on a très peu de temps et qu’on doit vraiment synthétiser notre pensée en un discours impactant ?

Avant tout, il vous faut une bonne structure !

 

LA STRUCTURE

Si vous n’avez pas une bonne structure dans votre tête et dans votre corps, vous allez vous sentir mal.

Donc, pour éviter cela, vous allez prendre un bout de papier tout de suite et vous allez écrire la structure de votre discours.

Et cette structure peut être très très simple.
C’est pour ça qu’elle peut être faite en 5 minutes.

La première étape pour cela c’est l’introduction !

Public attentif

L’INTRODUCTION 

Pour l’introduction, vous devez trouver quelque chose qui va attirer l’attention. Dîtes-vous bien que les gens sont dans un autre contexte que vous, dans leur tête.

Ils pensent à autre chose. Peut-être qu’ils sont fatigués, ils ont des problèmes ou des idées en cours.

Ou bien simplement, ils ont hâte de savoir ce que vous allez dire !

Et dans tous les contextes, il faut quelque chose qui ramène toute l’information vers vous et qui vous rende intéressant dès le début.

Moi par exemple, j’ai déjà donné un discours où je  commençais par une chanson.

Donc, il se trouve que je suis chanteur aussi à côté, mais même si vous êtes pas chanteur, vous pouvez trouver quelque chose de spécial qui vous appartient ou une citation de quelqu’un que vous admirez.

Ou quelque chose qui est totalement en lien avec le sujet du discours et qui va laisser les gens dans la réflexion et ensuite les faire plonger dans votre univers.

Et si vous êtes dans une situation où  vous vous dîtes,
“Moi je ne suis pas sûr.
Je ne sais pas si j’ai l’effet voulu par rapport aux gens dans mon introduction.
Comment je fais pour captiver les gens dès mon introduction ?”

voici la solution:

Discussion au bureau

L’ASTUCE FACILE POUR TROUVER UNE ACCROCHE CAPTIVANTE

Utilisez toutes les ressources que vous avez autour de vous:
que ce soit des amis, des collègues, n’importe qui avec qui vous pouvez discuter et vous allez leur proposer votre introduction.

Vous allez leur dire: “si je n’avais rien à dire au début et que je commençais par ça, qu’est-ce que tu te dirais ?”

Et là la personne va vous dire “ Ha ouais, c’est génial ça ! C’est quoi en fait ? Tu vas parler de ça ? Je peux en savoir plus ?

Si vous voyez une réaction comme celle là, ou si elle sourie ou si elle est intéressée ou inspirée…

Là vous pouvez vous dire:

“Ok ! Je tiens quelque chose parce qu’en quelques secondes, je lui ai juste donné l’intro, déjà elle veut en savoir plus.”

Et si au contraire vous voyez une réaction qui ressemble à un blanc, une déception, une interrogation d’incompréhension, là vous vous rendez compte qu’il n’y a pas assez d’impact, il n’y a pas assez d’intérêt et je vous invite à lui dire :

Réaction de déception

“Qu’est-ce qui te captiverait plus comme introduction ou comme phrase d’accroche, parce que moi je veux parler de ce sujet ? “

Utilisez ses suggestions pour améliorer votre introduction jusqu’à ce que vous soyez clair dans vos propos, satisfait et que votre auditeur soit captivé 😉

Vous avez maintenant que vous pouvez utiliser autour de vous toutes les ressources que vous avez pour recevoir des feedbacks, des retours sur votre introduction et ensuite mettez ça, en concentré, dans votre discours.

Après avoir trouvé une bonne introduction, vous allez plonger dans votre sujet en utilisant la méthode des 3 points.
C’est très simple, mais ça fonctionne !

LA MÉTHODE DES 3 POINTS

Donc, juste après cette introduction, vous faîtes une transition vers votre premier point qui va être votre argument principal.

C’est le premier point qui va asseoir votre discours.

Et ensuite vous allez mettre un petit exemple qui vient soutenir cet argument-là.

Et comme dans une dissertation de base, vous allez partager le deuxième point avec un petit exemple, et le troisième point avec un petit exemple.

Je vous donne d’abord les grandes lignes pour que vous sachiez que c’est aussi simple que ça d’écrire un discours en 5 minutes et ça peut marcher pour un contexte professionnel ou plus familial ou d’autres situations où vous avez très peu de temps et vous devez écrire ça sur un bout de papier

Et derrière tout cela, n’oubliez pas une chose essentielle pour écrire votre discours en 5 minutes. 

C’est de vous poser la question:

S’il y avait un seul message qui devait ressortir de ce discours, ce serait quoi ?

Posez-vous la question: Un seul message !

UN SEUL MESSAGE 

Une petite phrase, quelques mots, une idée que les gens vont garder en tête quand vous allez partir, quand votre discours va être fini.

Qu’est-ce que c’est ?

Et si vous avez cette phrase, toute la structure va tourner autour de cette phrase.

Elle va venir soutenir ce propos.

À cet instant, vous arrivez enfin à la conclusion.
Vous avez donné tout le meilleur de vous-même dans ce discours que vous avez écrit en 5 minutes et là les gens, ils sont rentrés dans votre univers.

Ils ont vu que vous aviez une structure derrière. C’est solide. Ça se tient. 
Il ne vous reste plus qu’à offrir une magnifique conclusion !

Femmes idées

LA CONCLUSION

Qu’est-ce que vous voulez laisser à la fin comme image ? 

Souhaitez-vous laisser vos auditeurs avec un sourire, avec une blague en tête, avec une inspiration puissante ? 

Ou bien, est-ce avec une image sérieuse qui démontre votre expertise concernant le sujet dont vous venez de parler et que vous avez démontré de façon impactante.

Réfléchissez-bien à cette finale et même aux derniers mots que vous laissez car ce sont ceux qui vont résonner pour l’éternité…

Si vous avez aimé cet article et vous avez l’intuition qu’il pourrait être utile pour quelqu’un, n’hésitez pas à le partager …

Aussi, si vous avez des suggestions ou des questions, dites-le-moi en dessous, dans les commentaires, pour qu’on puisse discuter ensemble de ce sujet 🙂

Merci de votre lecture !
Jonathan Perez 

Coach en communication | Formateur | Conférencier

Jonathan Perez


Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
mai 9, 2020

  • Coucou Jonathan !
    Je trouve ton article super, parce qu’il est vraiment facile à lire, à comprendre et à retenir ! 😀
    C’est vrai que ça peut sembler simple ce que tu dis, mais avoir une idée claire de sa structure c’est ultra important car ça permet de gagner beaucoup de temps pour écrire son discours. 💪
    Ça permet de savoir où on va et de pas se perdre à partir dans tous les sens 🤯 (et du coup perdre son auditoire !).
    En plus c’est super utile car ça peut sauver de certaines situations où on nous demande d’improviser un discours alors que c’était pas du tout prévu, de juste se dire : “Ok je commence par un élément captivant qui vont les rendre curieux, puis ma grande idée avec exemple, puis deux idées avec exemple et une dernière phrase qui va leur faire ressentir quelque chose de positif !” C’est simple à retenir et redoutablement efficace pour parler de n’importe quoi ! 😎
    Et j’aime ton idée de créer en échangeant avec les gens autour de toi sur ta phrase d’accroche et sur ton discours. 👫
    Ça permet vraiment d’avoir une autre vision des choses, ça stimule la motivation et la créativité, et surtout ça rend l’écriture de ton discours plus amusante plutôt que d’être tout seul derrière son bureau ! 🎉
    Donc merci pour cet article très utile et facile à appliquer ! 🙏

    • Coucou Margaux !

      Je suis vraiment très heureux de savoir que cet article t’est utile 🙂
      Merci pour ton analyse détaillée qui me permet de constater que tu connais très bien le sujet et que tu as sûrement du l’expérimenter dans plusieurs situations.
      De mon côté, c’est une structure très très simple et efficace, que j’ai utilisé souvent et qui me permet de ne pas réfléchir quand j’ai très peu de temps pour créer un discours.
      Merci encore à toi et au plaisir d’échanger dans la suite autour de la prise de parole !
      Je vais également consulter ton Blog avec grand intérêt.

      Jonathan

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *